ALPI
 


Vous êtes dans: Pratique+Utile L'actu NTIC

Un PC sur une clé …

L’informatique personnelle continue sa révolution permanente, et les concepts les plus fous voient le jour, grâce à la miniaturisation, bien sûr. Après les notebooks, les netbooks, les ultrabooks, les tablettes, les smartphones, voici le nouvel avatar du bon vieux PC : le Computer-On-Stick (*) ou ordinateur sur clé USB …

Comment cela est possible ?

Les Computers-On-Stick bénéficient des progrès techniques réalisés pour les smartphones : leur petite taille impose une ultra intégration des composants, dont les plus importants sont le microprocesseur (le plus souvent basé sur la technologie ARM), et le composant graphique. Ils utilisent une architecture plus simple et consommant moins d'énergie que d'autres familles de circuits...

Le module Wifi n’est pas en reste puisque les fondeurs parviennent aujourd’hui à proposer des circuits d’à peine quelques millimètres de côté ! Même chose pour le stockage : on trouve aujourd’hui des cartes mémoires au format microSD à des prix raisonnables, capables d’embarquer facilement 64 GO de données.


Enfin l’apparition de ces nouveaux systèmes d’exploitation, comme Androïd par exemple -à l’origine conçus pour nos smartphones- sont parfaitement adaptés à ces machines destinées à des usages requérant peu de puissance (Web, bureautique…). La prochaine étape sera sans doute la convergence parfaite entre tous nos appareils (notebook, tablette, smartphone, stick-pc) qui utiliseront le même système d’exploitation, c’est en tout cas la promesse que voudrait tenir Windows 8…

Comment ça marche ?

Cliquez pour zoomer Il s’agit généralement d’un boîtier ayant la forme d’une grosse clé USB, doté de tout ce qu’il faut pour qu’on puisse lui attribuer le nom d’ordinateur de poche. Jugez plutôt : une mémoire interne appréciable (entre 1 et 4 GO suivant les modèles), un port microSD pour stocker vos données, un module Wifi (et parfois même Bluetooth). Rajoutons que certains embarquent même une Webcam !

Du côté connectique, un port HDMI permet de se connecter à un moniteur ou une télévision, et un port USB Standard acceptera -entre autres- le dongle de votre souris et/ou de votre clavier sans fil. Notez que pour un usage modéré, on peut même envisager de se passer de clavier, comme on le fait avec une tablette, en utilisant sa version « virtuelle » déjà intégrée dans le système… A noter en outre la présence d’un port mini-USB qui, relié par exemple à la télévision, permet d’autoalimenter le boitier (on peut également le relier au secteur via un adaptateur).

Quels usages ?

Ils sont multiples. On peut penser que de nombreux acheteurs souhaiteront utiliser l’appareil pour rendre leur télévision intelligente. Il sera alors possible de se connecter au Net, d’écouter de la musique, regarder des films en full-HD, ou même d’exécuter certains jeux dans son salon, le tout à moindre frais...

D’autres y verront un bon moyen de trouver un nouvel usage à un moniteur jusqu’ici inemployé, en lui donnant une vocation de « machine d’appoint » (attention toutefois, celui-ci devra comporter une prise HDMI).

Les nomades pourront l’emporter dans leur poche, et l’utiliser à l’hôtel ou chez un client. Grâce à la puissance du Cloud, toutes les données peuvent être accessibles via le net, pour peu que l’on dispose de l’indispensable connexion Wifi !...

Pour l’heure, seuls quelques fabricants se sont lancés dans l’aventure, certains appareils n’en sont qu’au stade de la prévente, mais gageons que d’ici quelques mois, l’offre se sera étoffée !

Coût : 30 à 60 euros environ suivant la puissance. Quelques modèles :

http://zero-devices.com/
http://www.fxitech.com/products/


(*) L’appellation varie suivant les concepteurs, on trouve également ce concept sous le nom de stick-pc, clé-pc, etc.


Infos légales >